Mise en page d’un livre blanc

par | Juil 28, 2017 | Marketing de contenu

Tout d’abord, identifiez le niveau d’expertise de votre audience, avant de concevoir votre livre blanc. De votre constat, vous pourrez évaluer le nombre de pages nécessaires. En règle générale, ce dernier varie entre 8 et 15 pages. Mais il existe des livres blancs qui atteignent les 100 pages selon le thème développé.
Plan éditorial
  • Le titre doit décrire le sujet ou la problématique que vous contribuez à résoudre. Vous pouvez, par exemple, préciser le contexte puis exposer votre diagnostic.
  • Dans le corps du texte, continuez en listant les aspects spécifiques du problème. Utilisez des chiffres, des illustrations, des statistiques, des exemples, des tableaux, des dates et des noms.
  • Décrivez la ou les solutions que vous recommandez. Adoptez une position neutre.
  • Concluez votre document par un résumé, la solution recommandée.
  • Réservez la dernière page de votre livre blanc pour présenter votre entreprise, sans oublier vos moyens de contact.
  • Soignez votre visuel. Il est essentiel pour capter l’attention du lecteur et illustrer vos propos.
Mise en page pour 8 à 10 pages, par exemple
  • Une page de garde avec le titre et quelques lignes descriptives – 1 page
  • Une vision globale du contenu du livre – 1 page
  • Une introduction – 1/2 page
  • Un « à propos » de l’auteur – 1/2 page
  • 3 à 5 idées développées – 3 à 5 pages. Utilisez des paragraphes distincts pour faciliter la lecture.
  • Conclusion – 1/2 page
  • La quatrième de couverture – 1 page
En suivant ces techniques, vous pourrez exploiter correctement les livres blancs et les transformer en un atout puissant pour votre entreprise. Il existe d’excellents rédacteurs professionnels, spécialistes de la conception et de la rédaction de livres blancs. Il est souvent plus économique de faire appel à leur expertise.