Storytelling, les techniques utilisées en 2022

Raconter son histoire

Storytelling, des techniques pour un récit inspirant

C’est dans l’air du temps ! Raconter une histoire captivante à un auditoire, utiliser des mots simples – presque de ceux que vous adresseriez à des enfants – pour, brusquement, renvoyer vos auditeurs, vos lecteurs à leur âme d’enfant, au souvenir des contes lus le soir à la maison ou par la maîtresse d’école.

C’est parce que nous fonctionnons tous de la même façon que cette méthode atteint son but, se fraye un chemin vers notre émotionnel et nous séduit littéralement. Nous sommes touchés en plein cœur. Cette carapace que nous portons au quotidien pour faire face, se fissure. Nous ne pouvons rester indifférents.

Ce puissant levier d’action du storytelling, ou l’art de convaincre par le récit, a été étudié de près par des spécialistes. Il est utilisé par des personnalités célèbres qui deviennent, par là même, des modèles à suivre. Les médias et les réseaux sociaux font écho à cette méthode de façon notoire. Des débats sont lancés, des articles paraissent dans des publications spécialisées, des livres sont écrits et se vendent facilement.

Pourquoi cet incroyable engouement pour le storytelling ? Pourquoi le modeste récit d’une simple histoire ou expérience humaine déclenche-t-il un tel déferlement d’intérêt ?

 

Le storytelling suscite un réel engouement médiatique

Une force inattendue

Le storytelling, ou la capacité à raconter une histoire captivante, est une technique de communication en marketing très sérieuse. Elle s’appuie sur le procédé du texte narratif et rapporte des faits ou des émotions issus de la réalité ou de l’imagination. Ce procédé unique mettra l’accent sur l’histoire d’une marque commerciale plutôt que sur le produit à vendre.

L’art de convaincre

Le storytelling et ses techniques intéressent de plus en plus de personnes. Des méthodes d’enseignement voient le jour pour populariser ce procédé, l’expliquer et permettre à tous de se former à cet art de convaincre, de persuader avec des émotions, d’amener le lecteur à se convaincre que l’auteur du récit est la personne la plus touchante, la plus honnête, la plus digne de confiance qui soit.

Marquer les esprits à tout prix

Quel est le but recherché par cette technique de communication ? Est-ce le besoin d’être entendu, compris ? Non ! La volonté est de séduire, de frapper les esprits pour se démarquer des autres. Pour dire : « Je suis différent ! », « Faites appel à moi ! ». L’important est de rester dans la mémoire de l’auditoire.

 

Persuader est à la portée de tous

Se lancer vers la réussite

Pour faire vos premiers pas dans le storytelling, vous pouvez vous procurer un livre sur le sujet comme « L’art de convaincre par le récit » de Jean-Marc Guscetti. Cet auteur réputé multiplie les formations et les livres sur le sujet.

Convaincre s’apprend aussi par le biais de formations dédiées. Il faut maîtriser les règles et bien préparer son discours avant de se lancer devant son auditoire. D’où l’importance d’une bonne connaissance du procédé.

Une expérience personnelle à tenter

La richesse de cette technique de communication s’est peaufinée avec le temps et a fait ses preuves. Des ouvrages en parlent et des célébrités n’hésitent pas à en faire l’apologie. « L’art du storytellingManuel de communication » de Guillaume Lamarre est destiné à tous les publics. Il donne des exemples et propose des exercices à faire soi-même.

Osez faire le pas !

Dans son livre « Boostez vos présentations avec le storytelling », Yaël Gabison énonce les soixante-quatre règles d’or pour convaincre par le récit. Cela dit, les publications sont nombreuses. L’essentiel est de se procurer un guide qui corresponde à vos attentes et de suivre pas à pas les nombreux conseils et étapes. Il est inutile d’acheter plusieurs livres sur le storytelling et ses techniques puisqu’une fois la technique acquise, vous saurez l’appliquer.

 

Les étapes à respecter pour débuter dans l’art du storytelling

Définissez votre but

L’histoire choisie ne peut pas être prise au hasard ou parce que vous y êtes tout particulièrement attaché. Elle doit être en cohérence avec l’objectif du récit, distraire l’auditeur et capter son attention. Tout faire pour qu’il s’arrête chez vous.

Racontez une histoire qui vous est arrivée

Préparer votre récit en veillant à détailler les événements et en respectant leur chronologie. Donnez-lui vie en faisant appel aux cinq sens du lecteur. Soyez aussi précis que possible dans le déroulé en gardant bien les différentes périodes.

Structurez votre histoire en trois étapes

Il est, tout d’abord, important d’exposer le cadre. Ensuite, vous parlerez d’un élément perturbateur, d’un conflit, d’une rivalité, d’un fait marquant, pour finir pas la façon dont vous avez dépassé la situation et le moyen utilisé pour rebondir.

Valorisez votre profil 

Le récit devra mettre en scène certaines de vos qualités qui laisseront un impact sur votre cible. Vous devrez raconter une histoire de bravoure, d’endurance, de résilience. Vos aptitudes serviront d’exemple et seront vecteur d’inspiration.

Positionnez votre discours

L’histoire devra être intégrée de façon naturelle dans le discours que vous orienterez en fonction de votre lecteur. N’oubliez pas que votre objectif est de vendre, de promouvoir ou de défendre votre marque et/ou vos produits.

Vivez votre récit pour convaincre

Ne vous lancez pas à la légère. Réfléchissez à ce que vous souhaitez partager, faites un plan, rédigez, reformulez plusieurs fois si vous jugez cela nécessaire. Vous deviendrez maître dans l’art de convaincre par le récit en vous appropriant votre histoire, en soignant votre ton, en choisissant vos mots.

Et pour être sûr de ne rien avoir oublié, pour vérifier que votre histoire répond bien à toutes les règles de l’écriture, pour vous assurer qu’aucune faute d’orthographe ou de grammaire ne viendra entacher votre travail, vous pouvez faire appel à des professionnels du storytelling, tels que Points et Virgules.