5 techniques de storytelling pour votre communication d’entreprise

Marketing de contenu

Le storytelling ou l’art de raconter une histoire captivante

Vous avez certainement tous entendu parler du storytelling, ce procédé magique ! Utilisé par des vendeurs habiles, il fait des merveilles en vente, a le don d’accrocher son auditoire, le poussant à acheter n’importe quel produit ou service.

Ce moyen déclencheur d’achats vaut la peine d’être observé de plus près pour comprendre son fonctionnement, ou plutôt sa mécanique, très utile dans la communication de toute entreprise.

Pour vendre, il faut savoir convaincre !

Les « storytelling techniques », nées aux États-Unis, sont un levier d’action intéressant de par leur art de raconter des histoires captivantes. En effet, elles déclenchent l’intérêt puis l’achat en faisant appel aux flux émotionnels présents en chacun de nous. Ce procédé oral est un vecteur de messages qui, touchant la fibre sentimentale, captive les auditeurs.

Ceci dit, c’est une chose de savoir en quoi consiste le storytelling, une autre d’en faire un usage pertinent !

 

Le storytelling dans la communication d’entreprise

Des bénéfices appréciables

Le storytelling ou l’art de raconter une histoire captivante a désormais trouvé sa place dans les entreprises. C’est tellement vrai, qu’il existe à l’heure actuelle des formations spécialement conçues pour les managers et les dirigeants de sociétés.

L’image de marque

Pour donner plus d’impact à l’identité d’une entreprise il est nécessaire de mettre en valeur ses salariés, son histoire, sa culture ou ses valeurs profondes. Le storytelling est un puissant vecteur de communication qui crée un lien rassurant et bienveillant auprès des clients potentiels, des fournisseurs ou des partenaires.

Provoquer l’adhésion à une cause

Pour sensibiliser les salariés ou les collaborateurs, l’entreprise utilisera le storytelling pour leur faire passer un message, un point de vue, une stratégie et anticiper ainsi de potentielles réactions négatives. Elle les invitera à ouvrir de nouvelles perspectives collectives où chacun trouvera sa place. 

Donner un impact sympathique à une campagne publicitaire

L’art de raconter une histoire captivante est très utilisé en publicité et fonctionne à merveille auprès des clients potentiels ciblés. Ces derniers sont incités à s’identifier aux personnages ou aux situations du récit. Cela génère un capital de sympathie et de confiance pour le produit ou service présenté.

Mettre en avant une réorganisation de l’entreprise

Les dirigeants appréhendent toujours le moment de présenter à leurs équipes ou salariés des changements ou réorganisations stratégiques. Le fait d’en parler de façon détachée, transparente et humaine créera plus de compréhension et diminuera sensiblement les éventuelles peurs ou réticences. Les mutations doivent être conduites avec habileté.

Un vecteur de communication dans une situation difficile

Le storytelling permet une communication plus efficace et fluide en temps de conflits. Il offre la possibilité d’exposer la situation clairement et de poser des mots sur le vécu difficile des protagonistes. Un cadre de paroles ou d’échanges sera instauré pour amorcer les discussions vers une résolution des difficultés.

Créer une image forte pour se démarquer

L’utilisation du storytelling donne la capacité à une entreprise de se distinguer de ses concurrents en portant un regard différent et complètement personnalisé sur ses produits ou services. Cela peut générer une adhésion des clients potentiels ou cibles visées et élargir le panel des prospects.

 

Les cinq storytelling techniques indispensables à la communication d’entreprise

Le storytelling ou l’art de raconter une histoire captivante ne s’improvise pas !

La communication narrative qui forme la base même du storytelling relate une histoire vécue ou inventée. Elle sera minutieusement préparée avant d’être portée devant une audience.

La difficulté réside dans le fait qu’elle doit être parfaite et impactante. C’est pourquoi beaucoup d’entreprises font appel à leurs partenaires du domaine publicitaire ou de la communication.

Première storytelling technique : faire preuve d’originalité

La communication narrative doit être simple et facile à comprendre. L’histoire doit être une expérience unique, directe et sans détour. Elle doit contenir des informations riches en émotions tout en faisant allusion à l’objet mis en avant. Plagier le récit des concurrents est fortement déconseillé et même nuisible. L’histoire, captivante, devra suivre une évolution du début à la fin sans allers-retours dans le temps.

Deuxième storytelling technique : l’histoire doit être touchante

La communication narrative doit mettre en avant un contenu attachant qui va émouvoir les auditeurs ciblés. Ceux-ci devront immédiatement se sentir attirés et s’identifier au récit par leur vécu personnel. Toucher le cœur de l’auditeur est l’objectif ultime recherché. Une préparation minutieuse du récit sera nécessaire : les attentes et besoins des clients potentiels ciblés seront étudiés au préalable et le récit sera préparé avec des détails pertinents.

Troisième storytelling technique : le choix du vocabulaire utilisé

Le vocabulaire joue un rôle important. Les mots choisis doivent être issus de la culture et de l’histoire de l’entreprise. Ces mots seront familiers, déjà entendus ou lus. Le champ lexical auquel s’identifie l’entreprise ou la marque doit être cohérent et en adéquation avec le produit, le service ou la politique de l’entreprise. Le but étant de rallier les auditeurs par le biais d’un « capital sympathie » significatif.

Quatrième storytelling technique : la représentation concrète

Le cadre de la communication narrative sera construit dans la réalité tangible. Le lieu, la ville, la famille, les souvenirs d’enfance, le collège ou le lycée, etc. Les personnages évoqués seront touchants ou antipathiques. Le défi ou problème évoqué sera si possible précis et authentique. Il sera raconté de son apparition jusqu’à sa résolution, en passant par le vécu ou l’expérience faite. Puis, la position actuelle ou la morale seront partagées comme étant le résultat d’un cheminement vécu dans la joie ou la souffrance.

Cinquième storytelling technique : du naturel, du spontané et des anecdotes personnelles

Le narrateur de l’histoire, pour qu’elle soit réellement captivante, adoptera un style vestimentaire et gestuel décontracté. L’authenticité et l’honnêteté doivent être palpables. Le conteur doit se rendre crédible, émouvant et donner l’impression qu’il se confie ou qu’il raconte une histoire jamais partagée auparavant. Des anecdotes personnelles seront les bienvenues.

 

Bien préparer sa communication narrative est essentiel pour toucher la cible, l’émouvoir, l’inciter à acheter ou à adhérer au concept proposé. Au sein de l’entreprise, des mots bien choisis seront la clé d’une communication claire lors de changements importants ou de conflits. Pour bien construire son récit, il peut être nécessaire de faire appel à des professionnels de la rédaction de storytelling. C’est un gage de réussite qu’il est bon de ne pas négliger.